Vous réalisez vous-même des travaux chez vous ? Pensez à vous assurer !

Même les travailleurs indépendants ont besoins de l’assurance habitation et travaux, mais pas uniquement les salariées. La protection de votre logement et votre travail sont exigés par la législation pour couvrir la responsabilité civile ou les autres problèmes de métiers. Mais vous allez bénéficier des avantages garantis par le contrat.

Est-ce que l’assurance habitation et travaux sont obligatoires pour un travailleur indépendant ?

Les travailleurs indépendants ne peuvent pas échapper à quelques assurances. Parfois, les choses tournent mal et là les couvertures sont utiles. Les dommages involontaires causés par le client sont indemnisés par l’assurance responsabilité professionnelle, par exemple : lors d’une erreur de calcul de comptabilité. L’assurance habitation couvre les sinistres comme : l’incendie, la tempête, la grêle, le bris de glace, le cambriolage et d’autres. L’assurance habitation et travaux sont des cotisations sociales qui couvrent les accidents involontaires à la maison et au travail, par exemple : l’incapacité d’un revenu, la protection durant l’exécution de votre mission. Vous devez assurer également les outils professionnels.

Quels sont différents types d’assurance habitation et travaux pour un travailleur indépendant ?

Il y a deux différents types assurances pour un travailleur indépendant. Premièrement, l’assurance de responsabilité civile professionnelle ou RC Pro, celle qui couvre les dégâts matériels et immatériels ainsi que les dommages corporels et susceptibles pour la garantie des sécurités des métiers. Deuxièmement, l’assurance prévoyance qui protège la sécurité financière dans les situations critiques ou la perte de soldes, précisément pour le bien-être professionnel. En revanche, vous allez perdre vos revenus, si vous n’êtes pas souscrit à cette assurance en cas d’arrêt de travail ou de maladie. Vous devez rendre auprès d’une compagnie pour indépendants, et voir la souscription de l’assurance habitation et travaux en évitant les risques imprévus.

Pourquoi commencer à constituer une capitale de pension à part l’assurance habitation et travaux ?

Après avoir occupé de l’assurance habitation et travaux, vous devez penser à l’avenir pour pouvoir profiter de votre vieillesse en toute sérénité. Ainsi, il vous faut trouver l’assurance adaptée étant donné qu’il vaut mieux se préparer dès aujourd’hui. La PLCI sociale permet d’acquérir la protection sociale supplémentaire, c’est un aspect de constitution de pension. Les indépendants qui travaillent dans une entreprise individuelle peuvent choisir la Convention de Pension pour Travailleur Indépendant ou (CPTI). Cependant, il est conseillé de combiner la PCLI avec votre compte épargne qui s’appelle : épargne-pension traditionnelle. Pour obtenir un avantage fiscal, il est exigé de débuter l’amélioration de votre PCLI chaque année.

Assurance habitation Airbnb: comment protéger mon logement ?
Assurance habitation : quel est le rôle de la responsabilité civile ?