Puis je assurer ma nouvelle véranda avec mon assurance habitation ?

L’ajout d’une véranda à votre habitation, c’est aussi de nombreuses démarches administratives obligatoires à effectuer. Parmi celles-ci figure la question de la mutuelle que vous devrez souscrire pour votre dispositif de protection. Devrez-vous donc souscrire une autre assurance pour votre véranda ? La réponse est « non ». Informez-vous ici pour savoir tout ce qu’il faut faire pour assurer votre véranda.

L’assurance multirisques habitation

Il n’y a pas de contrat d’assurance fait spécialement pour les vérandas. Celles-ci sont, en effet, couvertes par l’assurance multirisques habitation de votre logement. C’est de la dimension d’habitation de votre domicile que dépend un contrat d’assurance habitation.  C’est la raison pour laquelle la construction d’une véranda doit être communiquée à votre compagnie d’assurance avant le commencement des travaux. Votre assureur pourra, de cette manière, vous proposer un avenant contrat qui fixera le coût de votre nouvelle prime d’assurance. En effet, étant donné que la construction d’une véranda est considérée comme un accroissement de la dimension d’habitation de votre logement, elle aura en conséquence un impact sur le coût de votre contrat d’assurance. La sécurité de votre oriel ne doit pas être prise à la légère étant donné qu’elle peut présenter pour les cambrioleurs un passage de choix. Il est, de ce fait, plus qu’essentiel d’assurer sa véranda, à la fois en cas d’effraction mais également du point de vue matériel.

Installations exigées par la compagnie d’assurance

Il peut arriver que votre compagnie d’assurance vous exige certains aménagements au moment de la construction de votre véranda comme, entre autres, des volets roulants, des vitres antieffraction et une alarme. Avant le commencement des travaux, ceux-ci sont à prendre en considération, en vue de pouvoir les mettre en place, en cas de besoin. Pour assurer sa véranda, il est indispensable de remplir ces conditions afin que la galerie soit couverte sous certaines clauses d’assurance. Toutefois, tous les assureurs n’ont pas les mêmes exigences. En vue d’avoir une idée de prix sur ces dispositifs de protection, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de plusieurs entreprises.

Avez-vous le devoir d’informer votre assureur des rénovations dans votre maison ?

La réponse est, évidemment, oui ! Les rénovations à effectuer dans votre maison doivent être communiquées à votre compagnie d’assurance étant donné que celle-ci pourrait réviser la valeur de votre habitation. Vous devez disposer d’une protection d’assurance convenable en vue de couvrir le coût de sa reconstruction ou la valeur de votre habitation. Vous pourriez aussi nécessiter une protection additionnelle pour la couverture de votre responsabilité civile pendant des travaux de rénovation ou pour les matériaux de construction. De tout cela, pour assurer sa véranda, il convient donc, avant tout, de tenir au courant l’assureur du projet d’extension.

Assurance habitation Airbnb: comment protéger mon logement ?
Assurance habitation : quel est le rôle de la responsabilité civile ?