Conseils pour bien examiner les franchises et les plafonds de son assurance auto

Avoir une voiture pour faciliter le déplacement quotidien figure parmi les objectifs de vie de plus en plus de personnes en ce moment. Disposer d’un permis de conduire adapté à la taille du véhicule est le premier pas à franchir dans cet ordre. Une fois acheté, il est également nécessaire de choisir immédiatement une maison d’assurance adéquate où souscrire la voiture afin d’être réglementaire. De plus en plus de maisons d’assurance proposent actuellement des forfaits différents afin de satisfaire les besoins de chacun de leur client. Découvrir les caractéristiques importantes à prendre en compte pour votre assurance auto est par conséquent important.

Franchise de l’assurance

Trouver une assurance qui correspond à ses attentes doit toujours être un réflexe qu’une personne qui vient d’acquérir un véhicule doit avoir. Cela afin de protéger non seulement le conducteur, mais également le véhicule en soi en cas de problème. Plusieurs composantes de votre contrat d’assurance MAIF doivent être considérées. Parmi les plus importantes, il y a la franchise de l’assurance. Cette dernière correspond à la somme qui est à votre charge lorsque survient un sinistre responsable ou non. Une prime mensuelle de votre assurance est également comptabilisée dans ce contexte. Le taux de la franchise est fixé dans votre contrat de départ. De ce fait, si vous avez par exemple souscrit à une garantie bris de glace à hauteur de 300 € et que le prix de votre pare-brise est de 300 €, l’assurance ne vous remboursera rien.

Le plafond d’indemnisation

Franchises et plafonds d’assurances auto sont des paramètres indissociables dont vous devez absolument tenir compte lors de votre souscription à une assurance auto. Dans cet ordre, il faut savoir que le plafond d’indemnisation d’une garantie consiste en termes simples à la somme maximale que votre assureur vous versera en cas d’accident. Si le montant est de ce fait fixé à 300 000 € par exemple et que les frais totaux s’élèvent à 500 000 €, vous devez payer de votre poche les 200 000 € en surplus.

Les limites de votre contrat

Que vous choisissiez une assurance en ligne ou un assureur classique, tenir compte des limites et de votre contrat est toujours nécessaire. Dans cet ordre, n’importe quelle assurance ne prend par exemple pas en charge les accidents dans lesquels le conducteur a été sous l’emprise de l’alcool. Dans ce cas, ce dernier devra payer tous les frais indispensables. Toujours dans le même contexte, une assurance payera la totalité des frais du moment que le plafond d’indemnisation n’est pas atteint.

Assurance auto et Bonus-malus : comment ça fonctionne ?
Comment faire jouer la concurrence auprès des assurances auto ?