Sports à risque et assurance : faux amis ?

Souvent pratiquées durant les vacances ou encore toute l’année, les activités sportives telles que les sports à risques sont aussi couvertes par une assurance maladie et une mutuelle. Avec les sports dangereux, la prise en charge peut être plus complexe. Cependant, il faut bien connaître les garanties pour être bien couvert. En effet, les assurances classiques ne prennent pas en compte les sports à risque. Il existe des assurances spécifiques pour ces pratiques dangereuses. Mais, quels sont les sports considérés comme à risque ? Quelles garanties pour assurer les sports à risque ?

Sports à risque, quels sont-ils ?

Les sports à risque concernent souvent les activités sportives avec contrat, vitesse ou encore hauteurs élevées. Ainsi, il existe une importante probabilité de souffrance de séquelles lourdes ou un décès suite à un accident.

En effet, chaque assurance possède sa liste de sports considérés comme à risque. Elle se base parfois sur les statistiques d’accidents pour établir cette liste. Les sports à risque et assurance santé sont alors considérés de faux amis du fait que ces sports peuvent être mal pris en charge.

Cependant, il y a les sports soumis à des conditions de pratique comme la voile, le kitesurf, le ski, l’équitation, etc. Puis, il y a les sports dangereux comme la plongée sous-marine, et d’autres. Les sports aériens, les courses de véhicules, les sports en eaux vives figurent également dans les catégories de sports à risque.

Garanties pour assurance sport à risque

En cas d’accident ou d’une maladie qui n’est pas professionnelle, la sécurité sociale ne couvre pas les frais. Des sociétés spécialisées proposent l’assurance des sports à risque. Donc, le pratiquant est dans l’obligation de souscrire un contrat avec des garanties adaptées. Tout d’abord, il y a la responsabilité civile qui couvre le sportif en cas de dommages matériels ainsi que corporels pouvant causés à des personnes tierces.

Ensuite, il y a la garantie sur le décès qui prévoit ainsi un versement de capital en cas de décès de l’assuré. Et enfin, la garantie d’invalidité prévoit de son côté un versement de capital en cas d’accidents corporels pouvant provoquer au sportif une invalidité totale ou partielle.

En effet, il est possible d’insérer d’autres garanties spécifiques dans le contrat qui relie les sports à risque et assurance santé.

Où trouver son assurance sport à risque ?

Les sports à risque et assurance santé doivent toujours être ensemble. Pour une personne qui a souscrit une assurance multirisque habitation et autres types d’assurances, les sports à risques sont exclus. Une assurance spécifique est essentielle pour le sportif. Une assurance multirisque sport sera nécessaire avec une garantie accident de la vie. Plusieurs compagnies d’assurance proposent de nombreuses garanties. Donc, il faut vérifier si l’assurance qui couvre accrus est inclus dans votre contrat.

Vaccins obligatoires et facultatifs : quels remboursements ?
Mutuelle des travailleurs non-salariés : analyser ses besoins avant de souscrire