Devez-vous souscrire à une mutuelle en tant qu’auto-entrepreneur ?

La mutuelle vous permet de compléter les remboursements des frais de santé (visitez chez un spécialiste, médicaments, frais d’hospitalisation), tout le monde, professionnel ou particulier, devrait posséder une bonne complémentaire santé.

L’évolution de la santé en France

Nous l’avons abordé sur ce site, la mutuelle entreprise devient obligatoire à partir de janvier prochain. Ainsi cela sous-entend qu’une très grande partie des Français auront une complémentaire santé.

L’objectif ici est bien entendu de diminuer au fil du temps, les frais liés à la santé pour l’assurance maladie obligatoire. Vous l’avez probablement constaté sur la dernière décennie, les remboursements deviennent sélectifs et votre participation augmente.

On peut facilement imaginer à terme que le système de santé en France ne prenne qu’une part infime des remboursements et que les coûts soient supportés par les complémentaires santés.

La situation particulière de l’auto-entrepreneur salarié

Le régime de l’auto-entrepreneur a été développé pour permettre au plus grand nombre d’être en mesure de mener une activité professionnelle à travers des mesures de création simplifiées.

Ainsi vous pouvez parfaitement être auto-entrepreneur, tout en exerçant une activité de salarié en parallèle. Ce qui sous-entend que vous aurez le bénéfice de votre mutuelle collective obligatoire. Pour vous il est donc inutile de souscrire à une mutuelle, sauf si l’offre proposée par votre entreprise ne couvre pas l’ensemble de vos frais de santé.

Votre conjoint bénéficie d’une assurance collective qui vous couvre
En fonction des assurances collectives, les ayants-droits peuvent bénéficier sur simple demande d’une couverture complémentaire sans frais supplémentaire.

Ainsi si votre conjoint bénéficie d’une telle offre et que celle-ci couvre l’ensemble de vos frais de santé, vous n’avez aucun intérêt à adhérer à un contrat de mutuelle auto-entrepreneur.

L’illusion des mutuelles Madelin

La loi Madelin permet aux TNS (Travailleurs Non-Salariés) de bénéficier de déductions fiscales pour la souscription d’une mutuelle, d’une prévoyance ou encore dans le cadre de cotisations à une caisse de retraite complémentaire, si vous souhaitez en savoir plus retrouvez notre dossier dédié aux assurances TNS.

Cependant dans le cas des auto-entrepreneurs, qui sont considérés comme des TNS, la loi Madelin ne s’applique pas, en effet cette dernière ne fonctionne pas sur la base du régime simplifié.

Donc sauf si vous avez des besoins très spécifiques couverts par une mutuelle Madelin, en tant qu’auto-entrepreneur vous n’avez pas d’intérêt particulier à souscrire à ce type d’offres.

En conclusion

Vous n’avez aucune obligation à souscrire une complémentaire santé et en fonction de votre situation personnelle, il est possible qu’une mutuelle fasse double emploi.

Cependant si vous ne rentrez dans aucune de ces cases, vous avez intérêt à vous assurer pour couvrir toutes vos dépenses de santé, en particulier les frais optiques et dentaires, mais aussi le remboursement des médicaments et des consultations, dont le ticket modérateur risque d’augmenter encore au fil des ans.

Assurance des TNS
Assurance de tracteur