Les points clés de votre assurance habitation

assurance habitation

Une assurance habitation comme son nom l’indique couvre le bien immobilier dans lequel vous résidez, ainsi que le matériel que vous possédez. Cette assurance comprend en règle générale, une responsabilité civile qui couvre l’ensemble des personnes vivant sous votre toit.

Obligatoire ou non ?

Tout dépend de votre statut, en tant que locataire vous avez l’obligation de souscrire à une telle assurance, mais en tant que propriétaire vous êtes libre de ne pas y souscrire, cependant nous conseillons à tous de prendre une telle protection.

Plus d’informations légales ici : http://vosdroits.service-public.fr/F2023.xhtml

 

 

NOUVEAU ! Essayez notre comparateur d’assurance habitation en ligne. Gratuit, efficace, et sans engagement.

Pourquoi cette assurance est-elle incontournable ?

Sachant qu’elle n’est pas obligatoire pour les propriétaires vous êtes en droit de vous demander son utilité. Il est vrai que si vous êtes reconnu non responsable dans un dégât des eaux par exemple, vous pouvez prétendre à un remboursement, seulement c’est à vous d’engager des procédures contre les responsables. Autant dire que cet aspect à lui seul, transforme votre situation de non assurée en un parcours du combattant.

Quels sinistres sont couverts dans votre contrat ?

Votre assurance habitation vous protège généralement en cas d’incendie, de vols, de dégâts des eaux, de catastrophes naturelles et bien d’autres éléments qui sont tous indiqués dans les conditions générales. Il est important de vérifier avec exactitude de quelle couverture vous bénéficiez avant de vous engager, il ne faut pas hésiter à faire évoluer les options qui vous correspondent le mieux.

Déclarez avec précision

La couverture de votre assurance va fonctionner selon vos déclarations, il faut donc être précis sur les éléments qui constituent votre habitat, la superficie, le nombre de chambres, en particulier si vous procédez à une extension et que votre contrat se reconduit tacitement, informez votre assureur des améliorations de votre habitat.

Faites aussi figurer les installations que vous pouvez avoir dans votre jardin, abris, véranda, piscine, fontaine.

Définissez le niveau de sécurité que vous possédez, si par exemple vous bénéficiez d’un système de vidéosurveillance, couplé à une alarme, ou encore mieux si vous êtes reliés à une société de surveillance.

Estimez la valeur de votre mobilier, conservez les factures ou mieux encore dès que vous faites un achat dont le montant est important, scannez la facture pour la conserver sur un disque dur virtuel, accompagné d’une photo du même bien dans votre domicile.

Faîtes le tour des éléments à risque qui pourraient être un motif d’exclusion de votre couverture d’origine pour le compléter par des options. A titre d’exemple, un élément de décoration comme un aquarium, s’il est brisé peut provoquer un dégât des eaux qui n’est pas pris en compte à l’origine.

Quelles options complémentaires souscrire ?

Ici tout va dépendre de votre mode de vie, mais vous pouvez raisonner de la façon suivante, quels sont les éléments auxquels je tiens et qui peuvent avoir une valeur pécuniaire importante.

Par exemple vous êtes un fan de musique et vous possédez une collection de vieux vinyle de grande valeur.

Ou encore vous avez un chien de catégorie 1 demandant une assurance complémentaire à votre responsabilité civile.

Attardez-vous sur les obligations partagées en cas de sinistre

Que devez-vous faire pour obtenir un remboursement de votre assurance ? Dans quel délai ? Comment l’assurance va vous rembourser ? Quel est le montant de la franchise selon le type de sinistre auquel vous êtes confrontés ?

Faites particulièrement attention aux franchises qui peuvent être une source de litige et expliquer une cotisation très basse. Excluant d’office de très nombreux sinistres d’un montant trop faibles au regard du contrat, mais peut-être pas au regard de vos finances.

En matière de remboursement du matériel, préférez un remboursement à neuf plutôt qu’un coefficient se basant sur la vétusté du bien.

Les services complémentaires

Une fois que vous avez déterminé l’ensemble de ces éléments, si plusieurs assurances habitations sont encore en lice dans votre sélection, vous pouvez les départager sur les services qui accompagnent un sinistre déclaré.

Quelques exemples de services :

Le remboursement de l’intervention d’un plombier pour un dégât des eaux dans votre habitation.

Le remboursement des frais liés au changement des serrures ou fenêtres forcés par un cambrioleur.

La prise en charge des frais liés à votre hébergement suite à un sinistre vous empêchant de profiter de votre habitation.

Ces exemples sont nombreux, plus vous avez de solutions proposées, plus le contrat est intéressant, il n’y a qu’en étant dans une telle situation que l’on peut prendre l’ampleur des dépenses et problèmes que vous pouvez rencontrer sur un sinistre important.

En conclusion

Avant de souscrire à une assurance habitation, prenez vraiment le temps d’étudier le contrat et les offres, comparez, faites le tour des assurances, des banques et ne cherchez pas forcément le moins couteux, mais plutôt les meilleurs protections, votre habitation, c’est votre vie, celle de votre famille, des souvenirs et beaucoup de choses qui sont irremplaçables, un contrat qui vous couvre réellement pour au moins vous soutenir efficacement.

NOUVEAU ! Essayez notre comparateur d’assurance habitation en ligne. Gratuit, efficace, et sans engagement.

Autour de l’assurance multirisque habitation

l’assurance loyer impayé

L’assurance pour compte dans le cadre de la loi ALUR

Comment sont assurées les dépendances de votre habitation ?

Votre assurance habitation et les bris de glace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *