Bien choisir sa complémentaire santé individuelle

Médicaments

Les chiffres montrent que 40% des Français ne bénéficient pas d’une complémentaire santé par le biais de leur entreprise (chiffre qui changera en janvier 2016, la mutuelle collective d’entreprise devenant obligatoire à cette date). Dans ce cas, afin de pouvoir rembourser les dépenses qui ne sont pas couvertes par la sécurité sociale, vous pouvez souscrire à une complémentaire santé individuelle.

Quel est le coût annuel d’une complémentaire santé ?

Le budget moyen pour une complémentaire avoisine les 600 euros annuellement pour un célibataire, pour les familles avec deux enfants il faudra compter environ 1500 euros et pour un couple à la retraite il faudra compter 3 000 euros. Il faut noter que plus les garanties sont importantes, plus le montant de la cotisation par année est élevé.

Une solution intermédiaire

Suite à l’importante augmentation des tarifs des complémentaires-santé, les mutuelles offrent désormais des options à prix réduits, qui sont à la hauteur de 5 et 10 euros mensuellement par assuré. La souscription de ces contrats peut être faite sur Internet. Mais bien entendu ces complémentaires offrent des services moins importants et ne couvrent souvent que l’essentiel. Ces contrats sont donc assez limités de nature et sont principalement adaptés aux jeunes qui consultent très peu de médecins et qui ne portent pas de lunettes.

A la carte

Outre les propositions à prix réduits, les compagnies d’assurance ainsi que les mutuelles, offrent des solutions adaptées aux personnes en leur permettant la sélection des garanties qui leur sont uniquement nécessaires. Par exemple, une personne qui ne porte pas de lunettes, pourra ne pas payer une garantie optique qui peut alourdir sa facture.

Dans le cas contraire, il est souvent indispensable d’être couvert quand on sait que l’assurance ne prend en charge que très rarement tous les coûts. Quant à la Sécurité Sociale, par exemple, elle rembourse moins de 10 euros sur les 300 euros que peuvent coûter une simple monture.

Le fonctionnement de votre complémentaire santé

La mutuelle intervient et complète donc le remboursement des frais qui ne dépasse pas une certaine limite d’un plafond annuel par bénéficiaire, cela avoisine environ 150 euros pour une simple garantie et peut doubler pour ce qui est des couvertures haut de gamme.

Les soins dentaire connaissent un remboursement de 70% par la Sécurité sociale, par exemple traitement d’une carie ou encore un détartrage. Ces soins dépassent rarement les plafonds. Quant aux prothèses, comme la pose des couronnes, ils vont souvent au-delà du plafond. Si nous prenons en considération l’Assurance-maladie obligatoire, elle rembourse jusqu’à 70% du tarif et les 30% qui restent, c’est le patient qui doit régler.

Dans les cas où les consultations chez le pédiatre, le psychiatre ou le cardiologue sont fréquentes, il est préférable d’envisager une mutuelle qui rembourse à la hauteur de 150 et 300% du tarif conventionnel. Pour les autres cas, le remboursement de 100% fera l’affaire.

Pour ce qui est de l’hospitalisation, il est recommandé de choisir une garantie supérieure, car le plafond de remboursement est très souvent dépassé surtout quand il s’agit d’actes chirurgicaux. Dans ces cas, une complémentaire peut aussi permettre la couverture du forfait quotidien ainsi que les coûts liés à la chambre (chambre individuelle, télévision), ces coûts ne sont pas pris en charge par la Sécurité  sociale.

Pour comparer dès maintenant des offres pour une complémentaire santé, vous pouvez remplir une demande de devis sur cette page

*Les pourcentages et les montants qui sont donnés dans l’article le sont à titre indicatif, merci de vous référer à votre contrat d’assurance et de suivre l’évolution des remboursements de la sécurité sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *